Le défilé annuel du géant américain de la lingerie Victoria’s Secret avait lieu ce lundi 20 novembre. Après Cannes en 2000, Londres en 2014, Paris en 2016, Le VSFS a pour la quatrième fois délaissé les USA et débarqué à Shanghai.

Le show, même si splendide comme toujours, n’a pas échappé aux critiques : la collection Nomadic Adventure était remplie d’éléments traditionnels africains, sud-américains et amérindiens, et, malgré qu’elle ait été présentée sur plusieurs mannequins de couleur, une partie des tenues est apparue sur des mannequins blanches qui avaient l’air quasi aussi bizarres dedans que la dernière représentante de l’Afrique du Sud à Miss Monde. A croire que VS n’a pas retenu la leçon de Stella McCartney cette saison, et surtout de la dernière fois qu’ils ont été accusés d’appropriation culturelle en 2012.

Malgré cet affront et le fait que les mannequins avaient toutes le même genre de plastique grande et mince, dans l’esprit de l’adage « il faut rendre à César ce qui appartient à César », on se doit d’avouer que VS a fait assez fort en matière de diversité raciale.

Et on ne parle pas des artistes qui ont chanté, avec les chanteurs afro-américains Miguel et Leslie Odom Jr. (du phénomène de Boradway Hamilton), et la chanteuse chinoise Jane Zhang, qui ont partagé la scène avec Harry Styles.

THIS JUST IN: the 2017 #VSFashionShow musical guests are @harrystyles, @miguel, @janezhang & @leslieodomjr!

Une publication partagée par Victoria’s Secret (@victoriassecret) le

On parle bien du casting, ce qui est rare dans le monde de la mode ! En effet, en plus d’avoir fait honneur au pays qui accueillait le show avec 6 mannequins chinoises, on a aussi compté pas moins de 17 noires et afro-descendantes dans les 55 mannequins au total qui ont arpenté le podium !

55 models. 20 countries. One EPIC #VSFashionShow. Get your look in time for Nov. 28 via link in bio!

Une publication partagée par Victoria’s Secret (@victoriassecret) le

Sur Braidskillers, on applaudit d’autant plus l’effort vu que la plupart ont même défilé avec leurs cheveux naturels : entre crolles, boucles, afros, et weave pour celles qui le souhaitaient, ces beautés ont pu laisser s’exprimer leur #BlackGirlMagic comme elles le voulaient !

On a donc décidé de célébrer ces Déesses de la Mélanine en faisant un tour du monde de la diaspora suivant leurs origines.

On commence avec le Brésil, qui est une mine d’or dans laquelle Victoria Secret a trouvé ses plus illustres Anges dans le passé (Adriana Lima, Gisele Bündchen, Alessandra Ambrosio). Samile Bermanelli (19 ans), dont c’était le premier VSFS, a défilé pour la marque jeune de VS, PINK.

I have no words to describe the mix of feelings that I’m feeling right now, joy, gratitude, I had the greatest day of my life yesterday , I can’t explain the feeling to be on stage of @victoriassecret @vspink representing my beautiful Brazil on a very important holiday, the day of the black conscience and being there representing the black population and the black woman, was indescribable. I wanted to thank Victoria’s Secrets for giving me this opportunity, for making my dream come true and thanking everyone who was involved in it, to everyone who sent me a message wishing good luck, sending me good energy, I can’t take the smile off my face, if I had to choose 3 words to describe this show, I would give WONDERFUL, INCREDIBLE AND UNFORGETTABLE, I will not sleep for 1 week hahahah, I can’t wait to get a popcorn and watch the video Tuesday the 28th on CBS do not miss it! THANK YOU VICTORIA’S SECRETS YOU MAKE DREAMS 💖 Não tenho palavras para descrever a mistura de sentimentos que estou sentindo agora, alegria, gratidão, tive o melhor dia da minha vida ontem, não consigo explicar o sentimento de estar no palco do @victoriassecret @vspink representando meu Brazil lindo em um feriado muito importante, o dia da consciência negra e estar lá representando a população negra e a mulher negra, foi indescritível. Gostaria de agradecer aos Victoria’s Secrets por terem me dado esta oportunidade, por terem feito o meu sonho realidade e agradecer a todos os que estavam envolvidos nisso, a todos que me enviaram uma mensagem que desejava boa sorte, enviando-me uma boa energia, Eu não consigo tirar o sorriso do meu rosto, se eu tivesse que escolher 3 palavras para descrever esse show, eu daria MARAVILHOSO, INCRÍVEL E INESQUECÍVEL , não vou dormir por uma semana hahahah, não posso esperar para pegar uma pipoca e assistir O vídeo terça-feira, dia 28, na CBS, não perca! OBRIGADO VICTORIAS’S SECRETS VOCÊ FAZEM SONHOS SE TORNAREM REAIS 💖

Une publication partagée par Samile Bermannelli (@samile_b) le

La star incontestée du show de cette année était une autre Brésilenne : Lais Ribeiro (27 ans) qui, après l’afro-américaine Jasmine Tookes l’année passée, a reçu l’honneur suprême pour un Ange de VS, à savoir porter le Million Dollar Bra, qui valait cette année 2 millions de dollars à lui-seul.

Lais with the fantasy bra in Goddesses, and in Nomadic 👑🌍

Une publication partagée par Amber from London (@victoriassecretpix) le

Jasmine Tookes (26 ans) justement. Elle, seule autre afro-descendante sous contrat d’Ange avec VS comme Lais, était la leader des afro-amécaines sur le podium.

Jasmine closing Punk, and in Nomadic 💣🌍

Une publication partagée par Amber from London (@victoriassecretpix) le

Elle a été suivie par ses compatriotes Jourdana Phillips, Lameka Fox (19 ans), Alanna Arrington (19 ans) et Zuri Tibby (22 ans) qui est l’ambassadrice officielle  de PINK.

I️ can’t believe I️ just walked my second victoria’s secret fashion show… wow

Une publication partagée par Lameka Fox (@lamekafox) le

THE POSE 🌹 Alanna walking in the Millennial Nation segment during the Victoria’s Secret Fashion Show 2017 🎀 #alannaarrington #vsfashionshow #vsfs2017

Une publication partagée par Alanna Arrington Daily (@alannaarringtondaily) le

Les 3 autres afro-descendantes américaines du casting représentaient bien les  USA comme terre d’accueil. Il y avait d’abord la top dominicano-américaine Dilone (23 ans).

Dilone got 2 outfits and walked in mainline for the first time! Pink and Goddesses 💕👑

Une publication partagée par Amber from London (@victoriassecretpix) le

Il y avait aussi la beauté ébène  soudano-américaine Grace Bol (27 ans).

Newbie Grace with 2 outfits, in Punk and with wings in Nomadic! 💣🌍

Une publication partagée par Amber from London (@victoriassecretpix) le

Enfin, la plus internationale des américaines était Aiden Curtiss  (19 ans), fille de la légende  française originaire de Guinée-Conakry, la regrétée  top modèle Katoucha. Aiden était franco-britannique de par ses parents européens avant de devenir américaine.

Newbie Aiden with 2 outfits, in Punk and Porcelain 💣💙

Une publication partagée par Amber from London (@victoriassecretpix) le

L’Europe nous mène à la britannique Leomie Anderson (24 ans) qui, en digne héritière de Naomi Campbell, a porté un gros coup de gueule contre le racisme du maquillage dans le backstage des défilés en février.

Leomie in her 3rd year in Punk and with HUUUGE wings in Nomadic 💣🌍

Une publication partagée par Amber from London (@victoriassecretpix) le

La franco-congolaise Cindy Bruna (23 ans) a aussi fait impression sur le podium, notamment dans une tenue de la collaboration entre VS et BALMAIN, dessinée par le directeur artistique de la maison parisienne : l’afro-descendant Olivier Rousteing.

Cindy in her 5th show in Punk and Nomadic with HUGE wings 💣🌍

Une publication partagée par Amber from London (@victoriassecretpix) le

Mais notre grande favorite était notre compatriote belge d’origine burundaise, Leila Ndabirabe (27 ans), qui a défilé pour VS pour la deuxième fois cette année.

Leila for Pink 💕

Une publication partagée par Amber from London (@victoriassecretpix) le

Leila et Cindy nous emmènent vers le dernier arrêt de ce tour du monde de la diaspora à la sauce VS : l’Afrique !

La tanzanienne Herieth Paul était de retour pour une seconde année consécutive.

Alors que la capverdienne Alecia Morais (20 ans) a fait ses premiers pas sur le podium du VSFS.

Alecia for Pink 💕

Une publication partagée par Amber from London (@victoriassecretpix) le

Tout comme l’angolaise Amilna Estevao (18 ans).

Newbie Amilna with 2 outfits in Pink and Nomadic 💕🌍

Une publication partagée par Amber from London (@victoriassecretpix) le

Enfin, on a eu un gros coup de cœur pour sa compatriote Maria Borges (25 ans) qui, en plus d’avoir célébré sa 5ème année consécutive dans le show, a tout tué à l’after-party avec une tenue digne d’une Reine Africaine.

Maria in her 5th show in Punk and Nomadic with HUGE wings 💣🌍

Une publication partagée par Amber from London (@victoriassecretpix) le

Pink carpet 💕 always proud to represent Africa 🌍👸🏾#VSFashionShow @tiffanyamberng

Une publication partagée par MARIA BORGES (@iammariaborges) le

Un seul regret : la nigériane Mayowa Nicholas (19 ans) n’a, alors qu’elle avait été castée, pas pu se rendre à Shanghai parce que la Chine ne lui a pas octroyé de VISA, tout comme d’autres mannequins, dont Gigi Hadid, et Katy Perry qui était censée se produire sur scène (on s’en remettra !).

 

En attendant la diffusion à la télévision le mardi 28 novembre prochain, vous pouvez voir tous les looks du défilé ici.

Encore félicitations à toutes nos sœurs qui ont représenté la diaspora comme il se doit !

Share this: